la première inattendue de la bonne surprise Paul Akouokou



La suite après cette publicité

La surprise du chef. Cet été, la cellule de recrutement de l’Olympique Lyonnais pensait avoir donné satisfaction à Laurent Blanc en lui offrant Ainsley Maitland-Niles. Dans l’esprit de Matthieu Louis-Jean et de ses équipes, l’Anglais, libre depuis son départ d’Arsenal, devait être le n°6 réclamé par Laurent Blanc. Sauf que ce dernier a très rapidement expliqué qu’il ne considérait pas le joueur comme un 6. Un coup dur pour les recruteurs qui ont dû se mettre en quête d’un autre joueur pour enfin combler le Cévenol, qui réclamait un milieu défensif depuis le mercato d’hiver.

Outre Renato Tapia, ils ont tenté le coup Guido Rodriguez. En vain. Les Gones se sont finalement rabattus sur un joueur qui ne faisait pas du tout partie des priorités : Edgar Paul Akouokou. Joueur du Bétis comme Rodriguez, il s’est engagé le 1er septembre dernier. «L’Olympique Lyonnais informe de l’arrivée du milieu de terrain international ivoirien, Paul Akouokou, en provenance du Bétis pour 4 saisons, soit jusqu’au 30 juin 2027. Le montant du transfert s’élève à 3M€ auquel pourra s’ajouter un intéressement de 20% sur la plus-value d’un éventuel transfert», expliquait le communiqué des Lyonnais.

À lire
OL : le vestiaire l’a mauvaise

Une première très correcte

Absent face au PSG, il a débuté sa nouvelle aventure rhodanienne lors d’un match amical face à l’AJ Auxerre durant la trêve. Le milieu ivoirien a profité de ce baptême du feu pour ouvrir son compteur but (victoire 3-2). Les supporters comme les observateurs, qui étaient sceptiques et intrigués par ce renfort inattendu, attendaient de le voir à l’œuvre en L1. Titulaire face au HAC dimanche soir (0-0), il a joué son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs. Aligné dans l’entrejeu aux côtés de Corentin Tolisso et Maxence Caqueret, il a fait preuve d’autorité et de caractère dans ses interventions.

La suite après cette publicité

Cela a été le cas à plusieurs reprises en première période (32e, 35e, 42e), où il n’a pas hésité à tacler plutôt proprement (3 tacles réussis, 2 ballons récupérés). Il a eu un peu de déchet mais il a tenté de faire proprement ce qu’on lui demandait dans l’ensemble. Il a été un bon exécutant. Il a terminé la première période avec 90% de passes réussies (27/30) et 75% de duels remportés (6/8). En deuxième période, il a encore fait des interventions rugueuses et agressives (67e) et a été présent à la récupération (71e). Remplacé à la 77e par Lepenant, le n°4 de l’OL a livré une première plutôt intéressante, sans dire qu’elle a été époustouflante (la Rédaction FM lui a donné la note de 6).

Un joueur très ambitieux

Mais pour un joueur arrivé il y a un peu plus de deux semaines et qui a disputé son premier match ce soir, le bilan est plutôt positif. Clinton Mata a eu des mots gentils à son égard en zone mixte. «Je l’ai senti bien. C’était son premier match. Il faut lui donner du temps pour qu’il trouve ses repères et qu’il se sente à l’aise avec l’équipe au niveau des automatismes. Il a été bon. Il a essayé de combler les trous dans la défense.» Le principal intéressé s’est ensuite présenté face aux médias. L’occasion de revenir sur ses débuts, lui qui est resté jouer alors que son épouse a accouché et qu’il avait été autorisé par le club à la rejoindre.

La suite après cette publicité

«Je viens d’arriver dans un groupe qui a besoin de points. Ce n’était pas facile mais j’ai essayé de tout donner et de faire du mieux possible (…) Je pense que quand tu débutes, il faut juste prendre de la confiance et tout donner. C’est ce dont le club a besoin.» Ambitieux, Akouokou ne s’interdit pas de rêver plus grand. «Pourquoi ne pas être dans le top 5 (de L1), jouer la Champions League ou l’Europa League. C’est ce qu’on vise. Je ne sais pas si c’est possible, mais j’y crois.» Il faudra que l’OL soit bien plus costaud. Mais la recrue estivale compte bien apporter ses qualités à une équipe malade.

Pub. le
MAJ le


#première #inattendue #bonne #surprise #Paul #Akouokou



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *